Passer au contenu principal

TennisWawrinka se complique encore la vie

Parti pour laminer Evgeny Donsky, le Vaudois a trébuché lors de la deuxième manche. Mercredi, il a encore eu besoin de trois sets (6-1 3-6 6-3) pour se qualifier pour les quarts de finale du tournoi de Saint-Pétersbourg.

Wawrinka a eu moins de raisons de s’enflammer mercredi face à Donsky qu’au tour précédent contre Evans. La tâche a été un peu plus facile.
Wawrinka a eu moins de raisons de s’enflammer mercredi face à Donsky qu’au tour précédent contre Evans. La tâche a été un peu plus facile.
Tournoi de Saint-Pétersbourg

En huitièmes de finale du tournoi ATP 500 de Saint-Pétersbourg, mercredi, Stan Wawrinka (ATP 18) a dominé Evgeny Donsky (ATP 121) sur le score de 6-1 3-6 6-3. Après avoir sauvé des balles de match lors du premier tour face à Daniel Evans, le Vaudois a une nouvelle fois joué à se faire peur. À croire qu’il adore les rencontres en trois sets.

Le scénario de cette victoire en 1 h 42’ aurait pu être beaucoup plus court. Car Stan Wawrinka a largement dominé le premier set, empoché en 27 minutes. Il a réalisé le break une première fois à 2-1, puis une deuxième fois à 4-1. Rien ne semblait pouvoir lui arriver, malgré une petite baisse de régime au moment de conclure.

Donsky a pris confiance

Le deuxième set s’est quelque peu compliqué pour le Suisse avec des problèmes en retours (seulement 9 sur 31) face à un joueur dont le service n’est pourtant pas l’arme favorite. «Evgeny a pris confiance dans le courant du deuxième set et en début de troisième manche. Il s’est montré très agressif, ce qui m’a posé des problèmes», a commenté Stan Wawrinka au terme de la partie. Le Russe, invité, a donc réussi le break en fin de manche pour la remporter 6-3.

Shapovalov ou Ivashka en quarts

«J’ai su élever mon niveau de jeu au bon moment», a poursuivi le Vaudois. C’est vrai qu’il en a mis un peu plus dès le début du set final. Il n’a pas réussi à convertir quatre balles de break dans le deuxième jeu. Mais ce ne fut que partie remise, puisqu’il a pris le service de son adversaire lors du quatrième jeu. Dès lors, il a fini le travail en contrôle.En quarts de finale, la tête de série No 5 du tournoi russe sera opposée, soit au Biélorusse Ilya Ivashka (ATP 141), soit au Canadien Denis Shapovalov (ATP 12 et tête de série No 2).