Passer au contenu principal

VolleyballWeek-end noir pour le LUC

Battus la veille par Näfels en championnat, les Lausannois ont été boutés hors de la Coupe par Schönenwerd.

Week-end noir pour le LUC
Week-end noir pour le LUC
Magali Girardin

Le LUC ne disputera pas la finale de la Coupe de Suisse le 27 mars prochain. Les hommes de Max Giaccardi ne sont pas parvenus à damer le pion à une formation soleuroise toujours aussi redoutable à domicile.

À chaud, Damien Sommer a évoqué quelques regrets. « On a eu de la peine à entrer dans le match, a soufflé le central du LUC. On est restés un peu dans le bus. Si nous avions tout de suite mis de l’intensité dans la partie, nous aurions pu faire jeu égal. La grinta, nous l’avons eue en fin de rencontre. Mais, c’était trop tard. Notre problème, en ce moment, réside dans la difficulté que nous éprouvons à tuer le premier ballon d’attaque, car la réception est tout à fait comparable à celle des autres équipes.»

Trop inconstants

Cela dit, dimanche, Robert Wojcik (2 pts, 22% de réussite en attaque) et Blake Leeson (1 pt, 25%) étaient hors de forme. Les joueurs du LUC n’ont pas été plus heureux samedi, face à Näfels, dans le cadre du match 1 du premier tour des play-off. Trop inconstants, ils ont représenté une proie relativement facile pour des Glaronnais moins enclins à commettre des fautes. Les Lausannois avaient pourtant recollé à deux sets partout, mais leur entrée en matière ratée dans le tie-break (1-4) les a précipités dans la défaite. Marri, Pierre-André Leuenberger estimait que le LUC avait offert trop de points à l’adversaire. «Et puis quand ça va mal de notre côté, ça va vraiment mal», a ajouté le vice-président et ancien joueur du club.

Samedi prochain, les hommes de Max Giaccardi auront l’occasion de reprendre du poil de la bête en terre glaronnaise. «Nous devons nous focaliser sur Näfels», a conclu Damien Sommer. Et faire en sorte quAdrien Prével (39 pts ce week-end) ne soit plus le seul à tenir l’équipe à bout de bras.