Passer au contenu principal

À la recherche de l’eauLa Nasa vise le mystérieux pôle Sud de la Lune

L’agence spatiale américaine a commandé récemment un Rover nommé VIPER, qui doit aller chercher le précieux liquide dans les régions les plus froides de la Lune. Cette eau est vieille de 3 milliards d’années, mais elle pourrait encore servir.

Ici, une vue d’artiste du futur Rover VIPER qui devrait rouler sur la Lune à la fin 2023, pour une mission de cent jours dans des températures extrêmes. Le plus souvent dans l’obscurité quasi complète.
Ici, une vue d’artiste du futur Rover VIPER qui devrait rouler sur la Lune à la fin 2023, pour une mission de cent jours dans des températures extrêmes. Le plus souvent dans l’obscurité quasi complète.
Astrobotic/NASA

La ruée vers l’eau lunaire a commencé. La NASA vient de commander, pour 199,5 millions de dollars, un nouveau jouet hi-tech à la société aérospatiale Astrobotic. Ce Rover de 440 kilos s’appelle VIPER, pour Volatiles Investigating Polar Exploration Rover. Il devrait atterrir à la fin 2023 dans la mystérieuse et hostile région du pôle Sud de la Lune, où personne ne s’est encore aventuré.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.