Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

TriathlonYannick Tachet est allé au bout de lui-même

Yannick Tachet est arrivé à Nyon avec le sentiment du devoir accompli, beaucoup d’émotions et de fierté.
Que du bonheur pour ce Nyonnais, qui a eu droit à un accueil à la hauteur de son exploit.

«Ce qui fait ma force, c’est ma maladie. Il y a eu des passages difficiles, bien sûr, j’ai dû m’adapter, j’ai dû l’accepter, mais maintenant ça donne la personne que je suis devenue.»

Yannick Tachet, atteint d’amyotrophie spinale depuis l’âge de 12 ans
Yannick Tachet: «Dans l’eau, tout s’est bien passé. J’ai été très bien préparé par Flavie Capozzi.»

«Il y avait toujours quelqu’un à côté de moi, tout le long. Grâce à toutes ces personnes qui étaient là pour m’encourager et me motiver, je n’ai jamais eu un moment de doute.»

Yannick Tachet
Après la natation et l’épreuve de vélo avec Flavie Capozzi, Yannick Tachet a eu le soutien de nombreux amis à son arrivée à Dully, juste avant de rejoindre, dans la nuit, Nyon à la marche.

«Je remercie mes joueurs d’avoir gagné samedi, car j’avais besoin de cette victoire. Ils ont vraiment été extraordinaires. Ils étaient même tous là dimanche soir à l’arrivée à Dully, y compris le staff du FC Gland.»

Yannick Tachet, qui est aussi entraîneur du FC Gland (2e ligue)
2 commentaires
Trier:
    noir

    Une sacrée leçon de courage, d'énergie, d'enthousiasme et de générosité ! Bravo et respect total