Passer au contenu principal

FootballYoung Boys sauvé par son gardien et un penalty

Les triples champions de Suisse sont passés in extremis en 16es de finale de l’Europa League. Mais que ce fut compliqué contre Cluj (2-1).

Jean-Pierre Nsame a transformé le penalty de l’égalisation et de la qualification dans les arrêts de jeu.
Jean-Pierre Nsame a transformé le penalty de l’égalisation et de la qualification dans les arrêts de jeu.
KEYSTONE

Il y a une semaine, von Ballmoos avait longtemps retardé l'échéance à Rome et son équipe n'avait perdu «que» 3-1 grâce à lui. Jeudi, contre des Roumains bien plus débonnaires qu'attendus, le portier souvent appelé dans le groupe Suisse pour jouer les sparring-partners de Sommer a qualifié son club presque à lui tout seul! Mine de rien, passer l’hiver dans la peau d’un qualifié n’a rien d’une évidence pour son club et YB lui doit beaucoup.

Car l'ange-gardien bernois a réussi deux parades de classe internationale. La première, juste avant la mi-temps avec un bras qui a judicieusement traîné au sol face à Rondon seul devant lui. A la 63e, c'est d'un plongeon magistral sur un tir violent de Camora qu'il a sauvé les siens. Suffisant pour la qualification obtenue tardivement, mais inquiétant tout de même pour la suite de l'aventure, d’autant plus que les siens n’ont pas fait les malins après l’ouverture du score de Debeljuh à la 84e.

Penalty généreux

Les Bernois pourront aussi remercier l’arbitre français M. Bastien, qui leur a dégoté un penalty bien généreux en toute fin de match. Le directeur de jeu a jugé que le poing du gardien Balgradean avait heurté la tête de Zesiger et on va sans doute en parler longtemps dans les gazettes roumaines. Le dernier rempart a été expulsé, Nsame a transformé, Gaudino a encore enfoncé le clou à la 96e et l’affaire était dans le sac.

Le 10 décembre à Berne, forcément, il fait froid. D'autant plus quand on arrose la pelouse synthétique par moins deux degrés. Et bien les Young Boys ont réussi à refroidir encore plus l'atmosphère, en semblant pris les pieds dans la glace en début de match. Les Bernois ont d'abord paniqué dans les vingt premières secondes. Un frisson a parcouru le banc bernois deux minutes plus tard quand Nsame s'est tenu la cheville, comme lorsque von Ballmoos, déjà, avait dû intervenir alors qu'un ballon naviguait dangereusement dans sa surface (9e).

L’exploit pour 2021?

La furia roumaine s'est un peu calmée par la suite mais, malgré les appels de Mambimbi et la classe de Nsame, les triples champions de Suisse ont été quasiment inoffensifs. En fin de match, alors que le champion de Roumanie poussait avec ses moyens, ils n'ont réussi à produire une contre-attaque valable qu’au fin fond des arrêts de jeu. Heureusement que la chance, un peu, l’arbitre, pas mal, et von Ballmoos, beaucoup, avaient fait la différence avant.

On ne retiendra donc que la qualification obtenue dans ce groupe A, grâce à un nul et un succès arrachés contre Cluj, deux victoires contre le CSKA Sofia et autant de défaites face à la Roma. YB ne fera surtout pas la fine bouche, puisque ce ne sera que sa troisième participation aux 16es de finale dans l'histoire moderne de la petite Coupe d'Europe. Un exploit contre un gros calibre en 2021 et les Bernois auront alors vraiment franchi un palier. Pour l’instant, ça ne semble pas être le cas.

Young Boys – Cluj 2-1 (0-0)

Match à huis-clos. Arbitre: Bastien (FRA).

Buts: 84e Debeljuh 0-1. 93e Nsame (penalty) 1-1. 96e Gaudino 2-1.

Young Boys: Von Ballmoos; Hefti, Bürgy (85e Siebatcheu), Lefort, Garcia; Moumi Ngamaleu (82e Zesiger), Aebischer, Rieder (58e Martins), Sulejmani (58e Gaudino); Mambimbi (58e Elia), Nsame.

Cluj: Balgradean; Manea, Burca, Paulo Vinicius, Camora; Hoban; Pereira (87e Susic), Deac (92e Sandomierski), Dokovic, Paun (74e Debeljuh); Rondon.

Notes: Young Boys sans Camara (suspendu), Fassnacht, Lustenberger, Sierro et Spielmann (blessés). Avertissements: 71e Paun. 89e Burca. Expulsions: 91e Balgradean. 95e Nsame. 97e Dokovic.